Lettre aux maires de France: Idée pour la sortie de crise


Chers Maires et Chères Mairesses Bonjour,

 

J'ai eu la chance de tomber au bon moment sur France Inter lundi dernier lors de l'interview du maire de Nancy dans laquelle j'ai entendu beaucoup de sagesse et de soucis de protection de ses concitoyens. 

 

Il est clair et bien compréhensible que dans la situation actuelle de propagation du virus vous envisagiez un re-confinement plus stricte et je suis bien d'accord avec vous.

 

Je suis originaire de Franche Comté où il me semble également que le virus reprend de plus belle, donc je suis bien inquiète pour ma famille qui y est en très grand nombre.

 

Le médecin de famille de mes parents m'a confirmé que le virus est bel et bien virulent et qu'il n'y a malheureusement pas de prise de conscience suffisante de la population sur l'importance de faire de la prévention et de travailler sur leur « terrain ».

 

Je suis Naturopathe depuis 10 ans après avoir grandi dans un famille « presque parfaite », si je puis dire : un père humaniste, ingénieur grand compte, passionné et une mère infirmière libérale-assistante sociale qui a été passionnement impliquée politiquement dans son petit village à l'époque.

Ils m'ont enseigné l'humanisme et les principes de base de la santé naturelle....

 

J'ai fait des études universitaires à Strasbourg d'Astrophysique (1an), à Montbéliard en Mesures Physiques (2ans), à Annecy en Physique Appliquée (2ans) puis à Grenoble au CNRS pour un DESS (Master II) en Acoustique et j'ai terminé mes études supérieures Statistiques chez TMX à Sophia-Antipolis.

 

J'ai ensuite testé la recherche au CERN à Genève en Contrôle Non Destructif, passionnant mais ma vie m'a menée à Nice où j'ai travaillé 4 ans chez Texas Instrument comme Ingénieure test et produit.

 

L'arrivée de mes enfants a transformé ma vie et j'ai souhaité pouvoir les accompagner dans leur santé sans trop de chimie, donc je me suis formée en Aromathérapie, en gemmothérapie en parallèle de mon travail d'ingénieur...

 

Ce qui m'a menée, après m'être arrêtée un peu pour accueillir mes enfants au monde, et être passée par l'enseignement de la physique en école d'ingénieur puis en lycée et collège en Occitanie, à faire un changement de carrière complet en me formant à la Naturopathie domaine pour lequel je me passionne.

 

Mes études scientifiques me permettent de comprendre beaucoup de phénomènes qui paraissent inexpliqués.

 

Je ne cherche pas en vous en mettre plein les yeux avec mes dipômes, de nombreuses personnes font des choses exceptionnelles également sans diplôme.

 

Mais je pense que vous n'êtes pas sans savoir qu'il y a de plus en plus de Naturopathes en France qui souvent sont comme moi des gens en reconversion et en quête de sens et qui proviennent de différentes milieux : scientifiques (ingénieurs, infirmières, médecins, …), littéraires (psychologues, sociologue, ethnologue…)... donc des gens éduqués par ailleurs et absolument pas farfelus.

 

Cette profession permet de faire un travail de « terrain » : comme dirait Claude Bernard : « Le microbe n'est rien, le terrain est tout ». 

 

Et c'est vrai, je le constate depuis 10 ans que j'accompagne des gens à être en santé : si on remet du bon sens dans les comportements des gens : hygiène de vie, alimentation, statut micro-nutritionnel, gestion du stress... les maladies disparaissent, et les gens retrouvent la santé et ça n'est pas de la magie. 

 

La Naturopathie n'est pas une « science occulte », nous sommes simplement les « gardiens » des savoirs ancestraux de nos grand-mères, confortés par des formations avec les meilleurs naturopathes, nutri-thérapeutes et micro-nutritionnistes de France et d'Europe.

 

Depuis le début de la crise, j'ai accompagné de nombreuses personnes à soutenir leur système immunitaire et certains ont eu le virus certes, mais pas de forme grave, car leur "terrain" est sous "contrôle" grâce à un équilibrage alimentaire, micro-nutritionnel, ...

 

La Vitamine D, entre autre, devrait être la première chose à donner à la population avant de penser vaccination. Le reste est détaillé dans l'une de mes vidéos ou dans celles de Nutri-thérapeutes ou Professeurs en médecine

 

De nombreux médecin de terrain, de naturopathes communiquent sur ce sujet mais ne sont visiblement pas entendu, quel dommage!

 

Des études prouvent tout ça (cf mon compte Linkedin), en Angleterre il y a d'ailleurs des maires de certaines villes, sous le conseille d'infectiologues, qui recommandent la prise de VitD à hauteur de 4000UI/j, quel bon sens, leurs concitoyens peuvent leur dire merci.

 

En 2020 à Paris, il y a autant de Naturopathes que de médecins généralistes. Et l'on travaille de plus en plus en complémentarité parce que nous faisons un travail qu'ils n'ont pas le temps de faire.

Je ne peux que vous recommander de vous emparer de cette responsabilité de communication à vos concitoyens

 

Ca coûterait peut être moins cher à la société de conseiller plus largement de la VitD à tous, de prendre en charge plus efficacement les personnes à risques (Hyper-tendus, Diabètiques, Obèses, immuno-déprimés, personnes âgées... : les aider à trouver la cause de la cause de la cause lorsque c'est possible et de modifier ce qu'il faut...), que de laisser le virus se propager, muter et nous confiner re-confiner et re-re-confiner...

 

Il faut pouvoir vivre avec les nouveaux virus émergeants sans être sans arrêt dans la peur, c'est la vie les virus, les bactéries... Sans bactéries nous n'existerions pas, c'est connu.

 

J'avoue quand même être « satisfaite » du tournant que prend la vie grâce à cette pandémie : de plus en plus de personnes se tournent vers la santé naturelle, ouvrent les yeux sur leur responsabilité individuelle de consommateur, d'utilisateur de la planète..., recherche du sens à leur vie professionnelle, familiale, mais on est bien loin du point de bascule sociétale nécessaire à un retour à la vie « normal » c'est à dire sans confinement et sans une tension des hôpitaux préoccupante et un surmenage de tout le personnel hospitalier, ça va craquer à ce rythme...

 

Nous avons en consultation de Naturopathie de plus en plus de personnel hospitalier en surmenage c'est pré-occupant et d'autre en Burn-out: cas bien plus durs à rattraper.

 

Alors occupons-nous correctement de plus de la santé de français qui n'ont pas tous la chance et les moyens de pouvoir consulter des médecins de terrain souvent non conventionnés, ou des naturopathes offrons les bases pourquoi pas? Ca coûte pas bien cher la Vit D

 

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire malgré la gestion de crise qui doit être bien compliquée, n'hésitez pas à me contacter ou à contacter vos naturopathes locaux pour mettre en place une stratégie locale à cette pandémie, des solutions existent vraiment. Et il n'y a pas que le vaccins à ARN loin de là.

 

Je vous souhaite toute la force nécessaire pour aider vos communes à sortir de cet crise globale

Bien à vous

Marie-Odile SERES